L'histoire à venir

À Toulouse du 18 au 21 mai 2017

Participation libre et nécessaire. Pourquoi et qu’est-ce que c’est ?
La production du savoir, la diffusion des connaissances, la culture sous toutes ses formes ont un coût. Pour autant, il est essentiel que personne ne soit empêché d’y accéder pour des raisons financières. S’il est de la responsabilité des institutions publiques, de l’université, des collectivités territoriales, des bibliothèques, des associations, comme des chercheurs, éditeurs, libraires, théâtres, de concourir à cette accessibilité, il est aussi de la responsabilité de nous tous de la rendre possible.

C’est pourquoi nous avons choisi une « participation libre et nécessaire ». Des urnes seront placées à l’entrée des lieux où se dérouleront les événements. Chacun est libre de donner ce qu’il veut, en fonction de ses moyens et de ce qu’il estime être la valeur des rencontres auxquelles il a participé. Les sommes récoltées permettront d’équilibrer notre budget et de commencer à rassembler les fonds pour l’organisation de l’édition 2018 de L’histoire à venir.